dimanche 30 juillet 2017

FÊTE DE LA COMMUNE 2017

FÊTE DE LA COMMUNE
SAMEDI 30 SEPTEMBRE 2017 DE 14 H A 20 H


Place de la Commune de Paris 1871 dans le 13e arrondissement
Métro : Corvisart ou Place d’Italie



Comme l’a écrit Eugène Pottier :
«  Tout ça n’empêche pas Nicolas qu’la Commune n’est pas morte !  »

Cette conviction, les générations successives la rendent toujours plus vivaces dans les combats qu’elles mènent. La Commune ne donne pas de leçons toutes faites, mais il est indéniable qu’elle nous laisse un état d’esprit, une soif de justice, de démocratie directe, de laïcité, un sens de la chose publique, qui résonnent avec force 146 ans plus tard.

Dans la fidélité des idéaux de la Commune de Paris, notre fête 2017 va rassembler une fois encore toutes celles et tous ceux qui veulent résister aux atteintes aux droits sociaux et démocratiques, lutter pour en conquérir de nouveaux et réaffirmer l’actualité de l’œuvre de la Révolution du printemps 1871.

Le programme de la fête :

  • 14 h Riton la Manivelle et son orgue de Barbarie
  • 15 h Nag’Air
  • 16 h Théâtre « Le rendez-vous du 18 mars »
  • 17 h SGZAB
  • 18 h Intervention des Amies et Amis de la Commune de Paris-1871
  • 18 h 45 La Cascade (folk)

Vous pouvez contribuer à la réussite de la fête :

- > En achetant et diffusant les bons de soutien (vous pouvez vous en procurer au siège de l’association, pour la province, nous pouvons vous les envoyer)
- > En participant au montage, démontage et à la tenue des stands.
- > En confectionnant des gâteaux ou friandises, en apportant des lots pour la tombola.

Pour aider prenez contact avec l’association.

LES AMIES ET AMIS DE LA COMMUNE DE PARIS – 1871
46, rue des Cinq-Diamants –75013 PARIS
www.commune1871.org - amis@commune1871.org


Le bulletin trimestriel


Articles les plus récents

mardi 19 septembre 2017

L’ANNÉE TERRIBLE (2)

Nous poursuivons la publication du bilan de l’année terrible. Après les destructions matérielles, le deuxième volet est consacré au bilan humain. LES VICTIMES Pendant le Siège
18 septembre 1870-28 (...)

mardi 19 septembre 2017

L’ANNÉE 1867

Nous poursuivons notre série d’articles qui va nous conduire à 1871, en 2021…
25JUILLET 1867, LONDRES. Ce 25 juillet 1867, Marx écrit la préface du Capital dont la première édition, allemande, sort (...)

mardi 19 septembre 2017

EUGÈNE BESTETTI
UN HOMME DE FIDÉLITÉS

Parmi les lettres retenues par l’administration pénitentiaire, dont Virginie Buisson (2001) a proposé une sélection, il en est quatre d’Eugène François Bestetti, matricule n° 2077, qui sont conservées (...)

mardi 19 septembre 2017
par  Pierre

PILOTELL (Georges Raoul Eugène)
Un artiste communard contrasté

Portrait-charge de Pilotell par lui-même
Né le 17 février 1845 à Poitiers, il mourut à Londres le 29 juin 1918. D’une famille bourgeoise — son père est adjoint au maire et juge suppléant au Tribunal (...)

mardi 19 septembre 2017

PRÉSUMÉES COUPABLES
LES PÉTROLEUSES

Les Archives nationales ont présenté récemment une exposition historique [1] consacrée aux grands procès faits aux femmes, à travers les comptes-rendus d’interrogatoires. Une salle était consacrée aux (...)