CHEZ LES AMIES ET AMIS BERRICHONS

mardi 19 septembre 2017

Notre comité a le souhait d’intégrer l’histoire des événements et des femmes-hommes de province à celle de la Commune à Paris, pour connaître avec authenticité toute l’histoire de cette période (deux tiers des insurgés parisiens étaient d’origine provinciale), et ainsi de souligner le rôle qui incombe à tous les comités locaux pour diffuser la connaissance de cette histoire. La déclinaison de cette finalité se réalise de diverses manières : dans l’Indre, avec une histoire populaire de la Commune à travers le destin des natives et natifs du département ou des maçons ; dans le Cher, dans la continuité de l’année Vaillant et de moments particuliers de la vie démocratique. Notre activité est ouverte vers des partenaires très variés, tels médiathèques, bibliothèques, librairies, associations et cercles d’histoire locale, municipalités, établissements scolaires, organisations sensibilisées, et se traduit, entre autres, par des conférences tournantes, des entretiens-causeries, des expositions, des présences aux salons du livre et dans les médias, des projections, des actes de mémoire, des productions, etc. À l’appui des sources locales et régionales, base des recherches, le travail général d’histoire mené sur le Berry par le comité — et partout ailleurs dans les autres comités — favorise pleinement la compréhension d’un événement central du mouvement populaire et national. Aussi « éditer la Commune en province » apparaît comme essentiel ; donnons la parole à des éditeurs provinciaux liés à notre comité, qui mettent en lumière la place des historiens locaux.

JPS ÉDITIONS

Jean-Pierre Soumet, 33 rue d’Auron 18000 Bourges
jeanpierre.soumet@sfr.fr

• Ma rencontre avec l’auteur des livres Je te parle au sujet d’Édouard Vaillant (La tête pensante de la Commune et Le grand socialiste) s’est faite par l’intermédiaire d’un auteur des JPS Éditions, spécialisées dans les écrivains de la région Centre-Val de Loire. Ce travail fut une belle résurrection pour le centenaire de la disparition de Vaillant. Les découvertes nouvelles influèrent sur les célébrations à Vierzon, sa ville natale où il repose. La diffusion s’est faite par l’intermédiaire des libraires, sur les salons du livre, lors des conférences, lors de la Fête de l’Humanité, où cette année nous serons présents. Édouard Vaillant intéresse de nombreux lecteurs, ce qui n’est pas surprenant quand on connaît l’histoire de la Commune dans la région. Et je fais ainsi un hommage posthume à mon père, maire pendant 27 ans de la commune de Marçais.

PAYSE ÉDITIONS

Jean Chatelut, 3 route de la Ganne
36170 Saint-Benoît-du-Sault.
jean.chatelut@wanadoo.fr

• Je suis membre d’une association, dont l’objet est d’éditer des ouvrages intéressant la région. Les contraintes sont l’obligation d’être exigeant pour le contenu et la mise en forme du livre. Les avantages sont d’échapper à des demandes contredisant les intentions de l’auteur. La diffusion se fait par la visite des librairies et des points de vente jusque dans les plus modestes villages (maisons de la presse, superettes et même cafés) et en proposant un dépôt de quelques volumes. La difficulté est leur suivi. On rencontre aussi le public sur le thème traité ou dans des foires aux livres. Le retour concernant l’intérêt des lecteurs est divers.
Sur les maçons communards, il va de la demande d’informations concernant des personnes — les plus nombreuses — jusqu’à la proposition d’une exposition sur le sujet (y compris à l’occasion d’une fête de village comme c’est le cas pour l’été prochain).

MICHEL PINGLAUT, JEAN ANNEQUIN, JEAN-MARIE FAVIÈRE


Navigation

Articles de la rubrique