Le docteur Gachet, un médecin sous le second empire

samedi 7 avril 2012

Auvers-sur-Oise (Val d’Oise) célèbre le centenaire de la mort du Dr Gachet. On connaissait le collectionneur et le mécène, ami de Cézanne et Van Gogh. Il restait à découvrir son rôle de médecin dans la Garde nationale pendant le Siège et la Commune de Paris.

Le 2 décembre 1851, lorsque survient le coup d’État de Louis-Napoléon Bonaparte, Paul Gachet est externe à l’Hôpital Sainte- Marguerite (Enfants malades) à Paris, dans le service du Professeur Trousseau. Le lendemain, il est sur les barricades pour soigner les insurgés. C’est ainsi qu’il se porte au secours du député Alphonse Baudin, médecin lui aussi, blessé mortellement sur la barricade du faubourg Saint-Antoine, située à l’angle de la rue Trousseau, qu’il défendait avec les opposants au coup d’État. Aux ouvriers qui refusaient de verser leur sang pour défendre les indemnités parlementaires des députés présents, Baudin aurait répliqué : « Vous verrez tout à l’heure comment on meurt pour 25 F par jour ! » En décembre 1854, Paul Gachet est affecté à la division des maladies mentales de l’hôpital de la Salpêtrière, à Paris. A l’asile de Charenton, il fait la connaissance d’André Gill, caricaturiste et militant de la Fédération des artistes de la Commune. Avant de sombrer dans la folie, Gill laissera une oeuvre de 2 500 dessins dont beaucoup ont été publiés dans les journaux satiriques, La Lune et L’Eclipse.

JPEG - 14.3 ko
Paul Gachet

Le Dr Gachet compte un autre caricaturiste parmi ses patients : Daumier dont il tentera d’enrayer la cécité. Après avoir rejoint la Garde nationale en 1864, Paul Gachet est élevé au grade de chirurgien aide-major et doit pour cela jurer fidélité à l’Empereur.

Pendant le Siège, il est médecin à la 2e ambulance du Grand Orient de France. En février 1871, il est affecté aux ambulances du 9e bataillon de la Garde nationale, à la porte de Flandre. Le Dr Gachet crée le Vulnéraire, un liquide antiseptique efficace dans le traitement des blessures provoquées par armes à feu ou armes blanches. Le Cri du peuple vante encore « l’élixir du Dr Gachet », dans un article du 15 octobre 1887.

JPEG - 32.3 ko
Gachet par Van Gogh

Pendant la Commune, l’aide-major Gachet est nommé médecin en chef à l’hôpital militaire Saint-Martin. Sa conduite pendant le Siège lui vaut la croix de bronze de la Société de secours aux blessés et une même distinction pour son rôle à l’ambulance du Grand Orient. Républicain, franc-maçon, humaniste, le Dr Gachet continua de soigner les malades et les blessés pendant la Commune.

JOHN SUTTON


Navigation

Articles de la rubrique