UN HOMMAGE CHINOIS

jeudi 15 septembre 2016

Le samedi 28 mai 2016, Monsieur Shen Dali — écrivain chinois, historien, traducteur à l’UNESCO, professeur de français, directeur de thèse à l’Université de Langues étrangères de Pékin — a tenu une conférence sur la Commune de Paris devant les étudiants chinois boursiers d’Île-de-France. A l’issue de cette conférence, il s’est rendu, avec les étudiants, devant le Mur des fédérés pour déposer une couronne « Aux martyrs de la Commune », ce texte étant en français et en chinois. Nous étions déjà partis, sinon nous aurions grand plaisir à les rencontrer.

Monsieur Shen Dali explique que, pendant longtemps, il y a eu en Chine une confusion sur le véritable Mur des Fédérés. Il s’est documenté, s’est débattu, pour expliquer que le mur sur lequel figure l’œuvre de Paul Moreau-Vauthier, n’était pas le Mur des Fédérés. La Ville de Paris avait en effet fait ériger un autre monument « Aux victimes des révolutions » [1].

Depuis, le ministre de l’Éducation de Chine a fait modifier les manuels scolaires pour y faire figurer la photo du véritable Mur des Fédérés. Ce témoignage nous touche et nous nous réjouissons de voir que la Commune reste dans la mémoire nationale et internationale. Merci à nos amis chinois qui confirment que décidément «  Non ! La Commune n’est pas morte !  »

Françoise Bazire


[1Ce monument « Aux victimes des révolutions » a été érigé en 1909 dans le square Samuel-de-Champlain, situé entre l’avenue Gambetta et le mur du cimetière du Père-Lachaise.


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123