EN BERRY : DES ADHÉRENTS TOUJOURS PLUS NOMBREUX

 

Notre AG s’est tenue le 22 juin à Morogues (18), sous la présidence du co-président national Joël Ragonneau. Michel Pinglaut, co-président pour le Cher, rappelle les racines berrichonnes de nombreux membres de la Commune et retrace l’action de l’association, félicitant nos 34 adhérents, dont l’effectif a connu un accroissement spectaculaire de plus de 40 %. Chacun des présents dit son attachement à l’idéal communal. Après le compte-rendu d’activité de l’année écoulée, Jean Annequin, co-président pour l’Indre, souligne le besoin de mettre en évidence les éléments de la Commune ayant un lien avec les actions en province. Le représentant des Délégués Départementaux de l’Education Nationale (DDEN) de Vierzon constate la quasi absence de la Commune dans les programmes scolaires. Pour évoquer les projets lancés en vue de la célébration du 150e anniversaire, Joël Ragonneau présente les actions encadrées par le bureau (la commission de coordination), dont principalement les conférences itinérantes : le repérage de toutes les tombes des communards par smartphone, l’exécution d’une fresque, le nom « Commune de Paris » pour la station de métro Belleville, les représentations théâtrales du Rendez-vous du 18 mars, le jeu de l’oie, le projet de spectacle sur la Butte-aux-Cailles, le parvis de l’Hôtel de Ville couvert d’œillets rouges, avec la participation de la Chorale de Paris.

Joël Ragonneau et Michel Pinglaut

Tous les comités locaux préparent différentes initiatives bien locales, comités indispensables à la vie associative nationale. En Berry, l’action se poursuivra par les conférences, les lectures théâtralisées, la projection de films, les divers projets artistiques d’artistes locaux et l’évocation de Salvador Daniel avec le Conservatoire de musique de Bourges, la participation active à la semaine de la laïcité, avec café communard sur le sujet et plantation d’un arbre de la laïcité, les recherches sur les natifs communards et les conférences associées, les articles dans les revues d’histoire.

Après la réélection du bureau à l’unanimité, un dernier tour de table, avec une intervention favorable de l’IHS-CGT-18, qui s’associera pour 2021, met en évidence la modernité de la Commune et réaffirme la nécessité d’intervenir dans l’image médiatique de ce moment singulier, où la République s’affronta à un gouvernement légal monarchiste, modernité bien traduite par cette citation de Joël Ragonneau : « Rien de durable ne se fait sans la volonté populaire et encore moins contre elle. » Les participants se retrouvent alors à lever le verre d’un apéritif communard avant de festoyer en commun.

Tout est ou sera sur notre blog Vaillantitude (pour l’AG, v. le 13 avril 2019). Consulter aussi Gilblog, blog d’un nouvel adhérent, qui évoque régulièrement les communeux berrichons moins connus.

JEAN ANNEQUIN, JEAN-MARIE FAVIÈRE, MICHEL PINGLAUT