Cette affiche date du 3 prairial 79, c’est-à-dire du 23 mai 1871. Nous sommes en pleine Semaine sanglante, deux jours après l’entrée des troupes versaillaises dans Paris. À ce moment, les versaillais ont déjà repris les quartiers de l’ouest (VIIe, XVe, XVIe et XVIIe arrondissements) et progressent vers l’est.

Le 23 mai, ils s’emparent de la butte Montmartre, et se heurtent à la résistance des Fédérés à la Butte-aux-Cailles et au Panthéon. C’est au soir du 23 qu’éclatent les premiers incendies, aux Tuileries, à la Légion d’honneur, à la Cour des comptes, au Conseil d’État. C’est aussi ce jour-là que cessent de paraître le Cri du Peuple (n°83) et le Père Duchêne (n°68).

Affiche du Comité de salut public 23 mai 1871

Document provenant des archives d’Amand Gautier (1825-1894), proposé par Rosine Gautier

L’affiche nous informe de l’existence de tireurs embusqués, complices des versaillais. Elle témoigne de la dureté des combats, qui se déroulent rue par rue, maison par maison. Elle émane du Comité de Salut Public, constitué le 1er mai pour coordonner la lutte contre Versailles, et remanié à plusieurs reprises dans les jours qui suivent. Des 5 membres élus le 1er mai, seuls Arnaud et Ranvier y siègent encore le 23, et il manque la signature de Billioray, qui a remplacé Delescluze le 11 mai, Eudes et Gambon y étant entrés le 9 mai.