Découvert par Patrick Fonteneau (Saint-Pierre-des-Corps, 37), lors de la brocante annuelle 2017 à Tours.

50ème anniversaire de la Commune de Paris 1871, Le Libertaire

Le journal Le Libertaire fut créé en France par Sébastien Faure en 1895. Ce numéro de mars 1921 célèbre le 50e anniversaire de la Commune de Paris. Il est à noter qu’il affiche en première page un poème du poète vigneron et chansonnier Eugène Bizeau (1883-1989) : Le Témoignage des Victimes. Un poème qui semble associer les victimes de la Première guerre mondiale et celles de la Commune de Paris.

Demandez donc aux mutilés
Qui sont tombés comme des blés
Après avoir subi d’effroyables entailles
Dans l’acharnement des batailles ;
Demandez donc à ceux qui vont clopin-clopant
En s’appuyant sur des béquilles,
Et qui n’ont plus de bras pour étreindre les filles
Ni pour garder l’espoir de vivre en travaillant ;
Demandez donc à ceux dont le corps se disloque
Et s’écrase en chemin comme une vieille loque ;
Demandez donc aux malheureux
Qui n’ont plus de lumière aux yeux
Et qui sont condamnés à demeurer dans l’ombre ;
Demandez donc à ceux pour qui l’aurore est sombre ;
Et qui ne verront plus reflets d’azur ni fleurs
Dans l’éternelle nuit de leurs mornes douleurs ;
Demandez donc à ceux qui n’auront plus la joie
De voir au soleil qui rougeoie,
L’épi sortir de terre et la moisson mûrir,
Demandez-leur à tous, bourreaux, si votre règne
N’est pas celui du crime et de la chair qui saigne !...

Eugène Bizeau