Nous avons rencontré Mme Dominique Deyber, responsable de la conservation et de la régie du réseau des musées de Bourges, commissaire de l’exposition Kanak, enquête sur une collection.

« En 2014, la curiosité suscitée par un casse-tête en bois, dans les réserves du musée du Berry, a été l’occasion de tirer le fil de l’Histoire. La donation de Gervais Bourdinat comprend une centaine d’objets, en majorité des armes, qui proviennent de Nouvelle-Calédonie.

C’est une collection inédite de la ville de Bourges. Ces objets ont rejoint l’inventaire du patrimoine kanak, débuté en 1980, dispersé dans 110 musées nationaux (plus de 170 000 objets). À partir de ce casse-tête, un inventaire a été dressé (66 sagaies, 100 armes), des jupes de femmes, monnaies d’échange pour les rituels ».

Le Kanak Poindi Patchili Photo Poindi-Patchili ©Mitchell library, SydneyDominique Deyber et son équipe se sont intéressées au donateur, le charpentier Gervais Bourdinat : acte de naissance, à Bourges, dossier du 9e conseil de guerre pour sa participation à la Commune et déportation. Il restera à Nouméa, mais enverra, par bateau, de 1882 à 1883, les objets précités. Il prendra soin, par respect, de noter le nom des chefs kanak, propriétaires des armes. Le quai Branly a été contacté : Emmanuel Kasarhérou est conseiller-directeur scientifique de l’exposition. Après la loi d’amnistie, Gervais Bourdinat restera en Nouvelle-Calédonie et sera élu conseiller municipal. Il emploiera des Kanak dans son entreprise de charpente. Il était proche des francs-maçons et est resté anticlérical. Sa tombe est ornée d’une colonne tronquée.

Il faut venir découvrir l’exposition conçue en trois parties. Une partie historique lie la vie de Bourdinat à la Troisième République et à la Nouvelle-Calédonie. Des œuvres artistiques majeures sont présentées : pour le XIXe siècle, Gustave Courbet (le musée d’Ornans prête Autoportrait à la prison de SaintePélagie), Jean-Baptiste Carpeaux, Etienne Villeret. Henri Cueco et Ernest Pignon-Ernest témoignent du XXe siècle et, pour notre siècle, Vincent Péraro a sculpté Tjibaou. Nous retrouvons la vie de Bourdinat : son enfance à Bourges, la Commune, le bagne de l’Île des Pins, sa vie sociale…

Un riche programme culturel accompagne l’exposition durant six mois. Notre Association des Amies et Amis de la Commune a contribué au contenu de l’exposition.

MICHEL PINGLAUT

Affiche de l’exposition Kanak à BourgesKanak, enquête sur une collection - Exposition repoussée à une date ultérieure. Musée du Berry : Hôtel Cujas, Bourges. Tél : 02 48 70 41