L’association des Amies et Amis de la Commune de Paris 1871 a mis en place des commissions, comme l’avait fait en son temps la Commune de 1871, pour permettre au plus grand nombre possible d’adhérent.e.s de participer à ses activités.

La commission "Fêtes et évènements" des Amies et Amis de la Commune de Paris 1871

Intéressons-nous à cette commission. Celle-ci a en charge, comme son nom l’indique, la réalisation (en collaboration avec les autres commissions) de tous les projets et initiatives évènementiels que l’association organise chaque année : l’accueil des nouveaux adhérents, le 18 mars, le banquet, la montée au mur des Fédérés, la fête de la Commune, les participations à la fête de l’Humanité, aux journées d’Histoire de Blois, les vide-greniers, les représentations de notre pièce de théâtre, et d’autres encore.

Arrêtons-nous sur la Fête de la Commune. Celle-ci a lieu le dernier samedi du mois de septembre, sur la Place de la Commune-de-Paris dans le XIIIe arrondissement. Tout commence en début d’année avec une réunion, à laquelle participe notre ami Riton, afin d’établir un projet de plateau. Dès que celui-ci est finalisé, il faut passer à la conception de l’affiche (profitons-en pour remercier nos amis Cecil et Joseph qui ont largement contribué à sa réalisation), aux différentes demandes d’autorisation (mairies et préfecture), il faut réserver les différents matériels (podium, sono…).

Durant l’été, il nous faut numéroter tous les bons de soutien, que nous assemblons en carnets de 5 (environ 2300 carnets, envoyés avec le 3e bulletin, vendus à la boutique ou sur place lors de la fête).

Reste à faire les achats pour l’Estaminet, distribuer les affichettes, mettre en place dans le quartier les affiches afin de faire connaître le programme, nous répartir les rôles, et nous sommes déjà à la date fixée.

Dès le matin 7 heures, c’est l’effervescence : transport du matériel, montage et installation des stands, branchement de l’électricité gracieusement fournie par le restaurant L’Espérance, fixation des banderoles et des drapeaux rouges… afin que, dès 14 heures, la fête puisse commencer.

Pendant tout l’après-midi, celle-ci va battre son plein. Outre le podium où se relaient de nombreux artistes (dont ceux de notre pièce de théâtre), on trouve un stand de littérature, de vente de teeshirts et objets de mémoire de la Commune, d’une tombola. N’oublions pas la buvette où les amies et amis ont le plaisir de se retrouver devant un communard, préparé par nos soins, ou de déguster une barbe à papa, des crêpes (un grand merci à Marcel) mais aussi de délicieux gâteaux confectionnés par nos adhérents.

A partir de 20h, commencent le démontage et le repli du matériel au local avec tous les ami.e.s disponibles. Enfin, tout le monde a bien mérité un peu de repos.

Le travail de la commission Fêtes et Évènements est important. Il pourrait être encore amélioré si nous étions plus nombreux. C’est pourquoi nous invitons les adhérent.e.s qui liront cet article et qui disposent d’un peu de temps à nous rejoindre.

JOËL RAGONNEAU ET JEAN-LOUIS GUGLIELMI Pour la Commission Fêtes et Évènements