Un message de la Fédération Anarchiste - Groupe Commune de Paris

La droite réactionnaire a toujours la haine chevillée au corps dès que l’on aborde la Commune de Paris.

Chute de la colonne Vendôme le 16 mai 1871

Mercredi 3 février 2021, le Conseil de Paris procède à l’adoption des subventions d’une trentaine d’associations locales dont une accordée aux Amies et amis de la Commune de Paris dont notre groupe est adhérent. Ce vote ordinaire est d’une banalité totale. Or là, un élu LR s’indigne que l’on accorde une subvention à une organisation qui « glorifie les évènements les plus violents de la Commune ». Et voilà les arguments les plus éculés comme « les incendies de la Commune qui ont ravagé des pans entiers de la capitale » en oubliant les bombardements versaillais. Evidemment cette droite versaillaise dans l’esprit fait référence aux « dix millions de Français qui ont participé à la souscription nationale pour l’édification du Sacré-Cœur ». On croit délirer !! Comment un tel évènement peut-il aujourd’hui soulever tant de ire ?

La droite, la rage au cœur !!

Pour les 150 ans, la Ville de Paris tente d’organiser et de soutenir diverses manifestations, notamment la plantation d’un araucaria, une essence de Nouvelle-Calédonie en référence au célèbre bagne. Des plaques rendant hommage aux élus de la Commune seront apposées dans les mairies d’arrondissement. Rien que de très classique, somme toute !! Et voilà un élu du XVIème arrondissement, quelle surprise, qui s’étrangle sur ce « moment de guerre civile » et qui ne voit parmi les morts que les dominicains d’Arcueil et les cinquante et un prisonniers fusillés contre l’avis des responsables de la Commune, le 26 mai en pleine Semaine sanglante, alors que des milliers de cadavres de femmes, d’hommes, d’enfants jonchent le pavé de Paris, assassinés par les troupes versaillaises. Il pleure les prêtres, cet élu de la République !! Un autre LR gémit sur « la confiscation des moyens de production ». Où a-t-il trouvé cela ??

« La Commune n’est pas morte »

On aurait pu penser que, compte tenu du temps qui passe et de la crise sanitaire, cette révolution pour bâtir une République démocratique et sociale serait presque oubliée… Et bien, non ! l’esprit versaillais existe toujours, tapi dans les rangs de cette droite réactionnaire qui ne manque jamais de souligner les oppositions de classe. La preuve !! Cela nous montre qu’il faut rester vigilant et qu’ils ne changent pas. A nous de souligner la modernité des idées de la Commune et de les intégrer dans les luttes d’aujourd’hui. Le samedi 29 mai, les anarchistes doivent être présents en masse lors de la Montée au mur, ne serait-ce que pour montrer que la Commune n’est pas morte.

Fédération Anarchiste - Groupe Commune de Paris