INAUGURATION DU PASSAGE MARIE-ROGISSART DANS LE XII E ARRONDISSEMENT

Inauguration du passage Marie Rogissart dans le 12ème

Le vendredi 5 juillet 2019, de nombreux amis et amies se sont retrouvés dans le XII e arrondissement pour l’inauguration du passage Marie-Rogissart, une nouvelle voie du quartier qui s’édifie à l’emplacement de l’ancienne caserne de Reuilly. C’est Catherine Baratti-Elbaz, maire du XII e , qui a présidé à cette inauguration, en présence de Françoise Bazire, secrétaire générale de notre association, de Patrick Bloche, adjoint à la maire de Paris, de Nicolas Bonnet, élu du XII e et président du groupe communiste au Conseil de Paris, de Stéphane Dauphin, directeur général de Paris Habitat, l’organisme qui pilote l’aménagement de ce nouveau quartier.

Le nom de Marie Rogissart avait été suggéré par notre association à la municipalité du XII e, qui souhaitait attribuer le nom d’une communarde à un lieu du faubourg Saint-Antoine, qui fut l’un des hauts lieux de la Commune.

Inauguration du passage Marie Rogissart dans le 12èmeMarie Catherine Rogissart (1841-1929), couturière venue des Ardennes, vivait au 161 Faubourg Saint-Antoine. En 1871, elle participe ardemment à la Commune, au sein de l’Union des Femmes, au club Éloi, rue de Reuilly, et au sein du bataillon des femmes du XII e arrondissement. Dénoncée, elle est arrêtée en 1872 et condamnée à la déportation en Nouvelle-Calédonie. Bien que sa peine ait été réduite, elle reste sur place après l’amnistie, se remarie et vit à Nouméa jusqu’à sa mort en 1929. Elle est sans doute la dernière survivante des déportés de la Commune (1).

Dans son allocution, Catherine Baratti-Elbaz souligne la volonté, qui a été la sienne et celle des élu.e.s du XII e arrondissement, de donner le nom d’une femme de la Commune à cette nouvelle voie, proche du faubourg Saint-Antoine, où Marie Rogissart a vécu.

Après les interventions de Françoise Bazire, de Patrick Bloche et de Stéphane Dauphin, il est procédé au dévoilement de la plaque. Pour clore la cérémonie, la maire nous convie à un pot de l’amitié dans un local du nouveau quartier, où une exposition présente le projet d’aménagement.

MICHEL PUZELAT

(1) Sur Marie Rogissart, voir le blog de Michèle Audin, 1er juillet 2019 : macommunedeparis.com/2019/07/01/passage-marie-rogissart-la-commune-au-faubourg-antoine-enfin/